Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Chapelle Notre Dame des Affligés

Histoire d'un petit lieu de culte lieu de pèlerinage séculaire

Chapelle de Notre Dame des AffligésND des Affligés Cuincy FaAsade  © PMC
ND des Affligés Cuincy
ND des Affligés Cuincy© PMC

 

 

 

Dès le moyen âge la tradition indique que l’on avait adossé à un des arbres bordant la route allant de Cuincy à Esquerchin  une statue en chêne représentant une « Mater Dolorosa ». Des faits miraculeux s’étant produits, on vit peu à peu les populations d'alentour mettre leur confiance en celle que l'Eglise appelle la «consolatrice des Affligés» et venir en foule, principalement les lundis de Pâques et de Pentecôte.

 

Une première et petite chapelle fut alors érigée afin d’héberger la statue miraculeuse et les nombreux ex-voto. Elle tomba en ruines vers le milieu du 16ème siècle. En 1572, Messire Jacques de Blondel, chevalier, Seigneur de Cuincy, gouverneur capitaine et grand bailli de la ville et du château de Tournai, Mortara et Saint Amand, touché par cette ferveur, fit construire, un édifice plus vaste. En 1704 la famille  de Blondel vendit la seigneurie de Cuincy à madame d’Aoust, épouse du comte de Bousies qui devint de ce fait Seigneur  de Cuincy. La chapelle devint alors aussi sa propriété. En 1796 le Marquis d’Aoust, vendit la chapelle à Monsieur Desmons, ancien dîmeur de l’abbaye Saint André du Cateau, propriétaire à Douai et disposant d’un champ de six coupes à Cuincy. D’après divers éléments, il semble que la chapelle fut alors détruite par le feu (traces sur la niche centrale de l’autel (XVIIème).

 

Elle fut restaurée et en partie reconstruite, en style néoclassique, durant  les premières années du XIXème siècle. La façade est en pierre blanche de Paris avec un fronton triangulaire qui représente deux anges portant une guirlande de fleurs et soutenu par quatre pilastres de type ionique. Les deux pilastres centraux encadrent la porte. La statue extérieure d’origine, datant du XVIIème siècle, décapitée lors de la révolution,  se trouve à l’intérieur de la nef. Au-dessus de la façade est érigé un campanile  qui abrite la cloche.

 

La nef, en arc plein cintre, a une  hauteur sous voûte de huit mètres. Les dimensions intérieures sont de douze mètres par six. Elle est également de style néoclassique et entouré de six pilastres avec chapiteau de style ioniques. Elle se termine par un fronton sculpté représentant un triangle dans une nuée avec un œil placé en son centre. Il s’agit là d’un symbole de la trinité en vogue au XVIIIème siècle. Au-dessous du triangle, une guirlande de fleurs est maintenue par deux têtes de diables (ou lions). Au-dessus une croix grecque.

 

Le chœur se présente comme une simple abside en hémicycle. Il mesure sept mètres sur quatre mètres cinquante. A droite, une porte donne sur la sacristie. A gauche, une fausse porte, réplique en symétrie. Ces deux éléments sont surmontés de frontons triangulaires à la manière de celui qui orne l’entrée de la chapelle. L’absence de sculpture sur l’ensemble des pierres et pilastres indique qu’il fut bâti postérieurement à la nef. Il accueille un retable, dessus d’autel en chêne massif sculpté, au milieu duquel est placée la statue d’une Vierge à l’Enfant (XVIIème). On notera une similitude de forme entre l’ensemble architectural et la présence d’éléments rappelant le style classique de l’autel. Présumant que ce dernier était auparavant installé dans l’ancienne chapelle, l’on peut penser que les architectes s’en sont inspirés pour les sculptures de l’ensemble. Au-dessus de l’autel on trouve une niche ornée de deux colonnes assez similaire à celle de l’extérieur du bâtiment. Une crypte est creusée au-dessous du chœur. Elle accueille huit corps qui y sont inhumés, et dont les noms sont inscrits sur une pierre tombale, grande dalle noire avec une croix gravée en tête, qui  se trouve à l’entrée de celui-ci. L’entrée de la crypte se trouve en dessous de la sacristie. Elle a été murée.

 

En 1843 l’abbé Lamorisse, curé de Cuincy, fit une demande à Monseigneur Giraud, Archevêque de Cambrai, pour qu’une confrérie de Notre-Dame des affligés fut érigée. Des indulgences furent accordées par le Pape Grégoire XVI le 31 mai, et la confrérie approuvée par la Sacrée Congrégation le 16 juin de la même année. Avec l’accord de l’archevêché de Cambrai, les messes furent célébrées à la chapelle les lundis de Pâques et de Pentecôte. En juin 1940, malgré la guerre, les pèlerinages se poursuivent sous l’occupation allemande. A cette époque, une des stations du chemin de croix (disparu depuis) servit de boite aux lettres à la résistance.  Après l’Armistice de 1945, la fréquentation de la chapelle reprit avec toujours autant d’importance

 

Longtemps chapelle privée, elle fût léguée en 1983 à la commune de Cuincy. A l’époque, menaçant ruine, elle était interdite d’accès. Des mesures conservatoires de mise hors d’eau et réfection de charpente furent entreprises par les services municipaux. En 1992, la création de l’Association pour la REstauration et la mise en valeur du PAtrimoine Cultuel (AREPAC) permit de développer un partenariat actif entre la commune et le secteur associatif. Les travaux successifs entrepris par les services techniques communaux, aboutirent à une restauration parfaite, associée à une modernisation du lieu (chauffage et éclairage). Dans le même temps, l’AREPAC assura le financement de la restauration de l’autel, l’achat d’une statue, et d’un orgue à tuyaux de 6 jeux. Telle qu’elle se présente, cette chapelle reste avant tout un lieu de culte, mais aussi un espace culturel dans le respect de sa destination d’origine.

 

Intégrée aux différents lieux de la paroisse «Saint François d’Assise en Douaisis», la chapelle est utilisée pour les messes de pèlerinage, messes pour les personnes handicapées - célébrations et animations de catéchèse - récitations du Chapelet durant les mois de mai et octobre - activités liturgiques de différents mouvements chrétiens locaux...

 

 

Litanies à Notre Dame des Affligés

 

 

Notre-Dame des Affligés, jetez les yeux sur nous et ayez pitié de nous.

Notre-Dame des Affligés, consolatrice des âmes souffrantes et des cœurs désolés, secourez-nous.

Notre-Dame des Affligés, mère de Dieu, épouse de Saint-Joseph, écoutez-nous.

Sainte Marie, santé des pauvres malades, consolatrice des affligés, Priez pour nous.

O Vierge immaculée, Reine de la miséricorde, Priez pour nous.

Reine de Anges, secours des chrétiens, Priez pour nous.

Mère de la divine grâce, Priez pour nous.

Vierge immaculée, mère et protectrice des jeunes personnes, Priez pour nous.

Bienheureuse Marie, modèle parfait de la jeune fille et de la femme chrétienne, Priez pour nous.

Mère des veuves et des orphelins, Priez pour nous.

Dame des docteurs, Priez pour nous.

Officieuse avocate des pécheurs, Priez pour nous.

Asile de miséricorde, Priez pour nous.

Souveraine lumière du monde, Priez pour nous.

Refuge des pécheurs, Priez pour nous.

Chapelle de la consolation, Priez pour nous.

Temple de notre joie, Priez pour nous.

Secours des abandonnés, Priez pour nous.

Appui des faibles, Priez pour nous.

Espoir des malheureux, Priez pour nous.

Source de consolation pour les affligés, Priez pour nous.

Cœur immaculé de Marie, Priez pour nous.

Mère des bénédictions célestes, Priez pour nous.

Vierge protectrice des familles, Priez pour nous.

Mère en qui on met toutes ses espérances, Priez pour nous.

Vierge couronnée de fleurs, Priez pour nous.

Sainte Notre-Dame des Affligés revêtue d’un manteau de gloire, Priez pour nous.

Mère de la confidence et des désespérés, Priez pour nous.

La plus aimée et la plus chérie de notre cœur, Priez pour nous.

Santé des infirmes, Priez pour nous.

Protectrice des voyageurs au péril, Priez pour nous.

Reine des anges et des apôtres, Priez pour nous.

Mère des confesseurs, Priez pour nous.

Force des martyrs, Priez pour nous.

La délivrance des captifs et le soulagement des bannis, Priez pour nous.

Temple Sacré de la miséricorde, Priez pour nous.

Etoile des mères, Priez pour nous

Mère des tristes exilés, Priez pour nous.

L’assistance des vieillards dans leurs infirmités, assistez-nous, ô Marie.

Pauvres pêcheurs que nous sommes, recevez-nous, ô Marie.

Dans nos douleurs, soulagez-nous, ô Marie.

Dans nos angoisses et nos tribulations, soutenez-nous, ô Marie.

Quand la souffrance et les peines feront couler nos larmes à vos pieds, consolez-nous, ô Marie.

Dans nos découragements, affermissez-nous,ô Marie.

Dans nos affaires et nos entreprises, aidez-nous, ô Marie.

Afin que nous n’oubliions pas de venir fréquemment nous agenouiller au pied de votre autel, aidez-nous, ô Marie.

O Marie, tendez votre main secourable aux fidèles qui gémissent dans les tourments, délivrez-les, ô Marie.

Afin que nous n’oubliions pas le souvenir de notre première communion et les promesses que nous y avons faites, assistez-nous, ô Marie.

Vous qui consolez les infirmes, rendez la vue aux aveugles, les mouvements aux paralytiques, guérison aux malades, miracles aux affligés, l’espérance aux cœurs désespérés, exaucez-nous ô Marie.

Notre-Dame des Affligés, pardonnatrice des pécheurs, pardonnez-nous.

Notre-Dame des Affligés, Mère de Jésus, ayez pitié de nous.

Notre-Dame des Affligés, Vierge miraculeuse, protégez-nous.

 

Prière à Notre-Dame des Affligés

 

Vierge Sainte, Marie, notre Souveraine, nous venons nous jeter au sein de votre miséricorde et mettre dès ce moment et pour toujours notre âme et notre corps sous votre sauvegarde et sous votre protection spéciale. Toute la chrétienté vous appelle le Refuge des Pécheurs, la Consolatrice des affligés, l’Espérance des désespérés, le soutien des malheureux : Vous êtes donc notre refuge, notre consolation, notre espérance et notre soutien; recevez-nous donc, ô Marie, agenouillés au pied de votre autel, ne rebutez pas nos prières et accordez-nous, nous vous en supplions, une vie bienheureuse. Ainsi soit-il.

 

Article publié par paroisse st francois d'assise en douaisis • Publié Vendredi 19 mars 2010 - 16h18 • 4797 visites

Actualités de l'Eglise

Thème de la Journée mondiale des communications sociales 2018
La prochaine Journée mondiale des communications sociales, dimanche 13 mai 2018, aura pour thème...

Mgr Nicolas Souchu, nommé évêque d’Aire et Dax
Le Pape François a nommé ce mercredi 15 novembre, Mgr Nicolas Souchu évêque du diocèse...

Nouvelle traduction du Notre Père
Le 3 décembre 2017, premier dimanche de l’Avent, une nouvelle traduction du Notre-Père entrera...

Décès du cardinal Bernard Panafieu, archevêque émérite de Marseille
Le cardinal Bernard Panafieu, archevêque émérite du diocèse de Marseille, est décédé dans sa...

Commentaires du dimanche 19 novembre
19 novembre 2017, 33e dimanche du Temps Ordinaire, commentaires des lectures bibliques,...

Haut de page