Message aux paroissiens

du 24/04/2020 déconfinement ?

Douai le 24/04/2020

Chers paroissiens,

nous voici au 39e jour de confinement... cela peut nous sembler de plus en plus long... et un mot vient de faire son apparition dans notre vocabulaire : déconfinement.

Vous avez pu lire plein de choses dans la presse à ce sujet durant la semaine avec notamment la question de la reprise des offices. Cela a questionné beaucoup d'entre vous et certains m'ont questionné.

Qu'en est il ?

Aujourd'hui, aucune décision n'a été prise. 

En effet, lundi, le président de la conférence des évêques de France a eu un entretien avec le Premier Ministre pour lui présenter des propositions des évêques de France et mardi le Président de la République a rencontré l'ensemble des responsables des cultes en France pour évoquer la reprise. (Le président de la conférence des évêques de France représentait l'Eglise catholique).

Les médias se sont vite fait l'écho de ces rencontres où ils n'étaient pas présents. Vous avez pu entendre dire d'un côté que les célébrations reprendront dès la levée du confinement et d'un autre côté qu'il n'y aurait pas de reprise avant juin... (il y a les propositions concrètes des responsables de cultes, il y a aussi la pensée des dirigeants, parfois cette pensée fuite dans la presse de façon à sonder l'opinion publique...)

Je le redis, à ce jour, aucune décision n'est prise.

Beaucoup évoquent également l'entretien entre le Président de la République et le Saint Père. Cet entretien à la demande de la France était de la diplomatie et avait pour seul objet la situation de l'Europe et du monde. 

Le Saint-Père n'intervient pas dans la question de la reprise du culte en France.

La seule décision qui sera valable pour notre paroisse sera celle qui nous sera transmise par notre archevêque, Mgr Dollmann.

En effet, après ces consultations, dans le plan de déconfinement, les autorités de la républiques vont émettre des décisions et recommandations nationales. 

Après les avoir reçues, notre archevêque nous les transmettra avec peut-être des adaptations plus strictes ou plus souples (en accord avec les sous préfets) en lien avec la situation sanitaire locale.

Je vous invite donc à beaucoup de prudence pour le moment, pour ne pas céder à la panique d'un côté, ni de répendre de fausses nouvelles d'un autre. 

Nous avons tous certainement déjà reçu ces messages de quelqu'un qui connait quelqu'un dont le cousin est marié avec la sœur du beau frère de l'ami d'un conseiller du ministre de la santé...

Jésus nous enseigne : « Si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. » Jn 8, 31-32

Même si ce temps peut nous sembler long, très long, trop long,... offrons un peu de ce temps pour prier pour les malades, les soignants, les chercheurs et toutes celles et ceux qui travaillent à notre service. Offrons de ce temps pour être confinés comme les apôtres au cénacle après l’Ascension dans l'attente de la Pentecôte.

Soyons prudents et soyons confiants.

Soyez assurés de ma prière quotidienne pour chacun de vous, particulièrement le matin quand je célèbre la messe.

François +

Article publié par Père François Triquet • Publié le Samedi 25 avril 2020 • 336 visites

keyboard_arrow_up